Pompe à chaleur géothermique

 

Le secret de la Pompe à Chaleur Géothermique ? Puiser l’énergie de la terre pour chauffer durablement et confortablement votre habitat.

  • Division par 3 de vos factures
  • Hautes performances énergétique
  • Faible consommation d’électricité

Devenez incollable sur la Pompe à chaleur géothermie

    Qu’est-ce que c’est ?

    Expliquons d’abord ce qu’est la géothermie. Eh bien, tout bêtement, c’est une technique qui exploite la chaleur de la terre.

    Par déduction, la pompe à chaleur (PAC) Géothermique puise dans le sol l’énergie de la terre pour chauffer votre habitat.

    Efficace, écologique et économique, ce système garantit de hautes performances et une faible consommation d’électricité.
    Pourquoi ? Parce que la chaleur disponible dans le sol est constante et gratuite. Que demander de mieux.

    Mais parce qu’un dessin vaut mieux qu’un long discours, on vous explique tout en image.

    C’est important aussi de vous préciser que la PAC Géothermique existe en deux modèles.
    D’un côté, la PAC Sol-Eau, qui transmet la chaleur à l’eau de votre système de chauffage. De l’autre, la PAC Sol-Sol qui transfère la chaleur directement dans le système de chauffage.

    Comment ça marche ?

    Pour qu’une PAC Géothermique fonctionne, il faut enfouir des capteurs dans le sol du jardin.

    Les capteurs récupèrent la chaleur de la terre et la transportent par le fluide caloporteur (fluide qui transporte de l’énergie) jusqu’à la PAC. Cette dernière concentre les calories prélevées pour les diffuser dans le circuit de chauffage et, éventuellement, produire de l’eau chaude.

    La chaleur est diffusée par les radiateurs ou les planchers chauffants dans le cas où vous avez un chauffage central.
    Dans le cas contraire, la chaleur est diffusée par des ventilo-convecteurs (bloc de ventilation qui traite l’air d’un milieu ambiant).

    Pour faire circuler le fluide et concentrer la chaleur, la PAC Géothermique consomme de l’électricité au niveau du compresseur (système qui élève la température). Mais comme l’énergie provient de la Terre, la quantité d’électricité consommée est nettement inférieure à la quantité de chaleur diffusée dans la maison.

    En moyenne, 1 kWh d’électricité pour 3 à 4 kWh de chaleur produits.

    Dit comme ça, ça a l’air de rien alors qu’en fait, c’est une vraie performance énergétique !

    Comment ça s’installe ?

    Un installateur certifié QualiPAC sera à même de réaliser votre installation dans les règles de l’art car l’installation d’une PAC Géothermique est assez compliquée.

    La mise en place d’un système géothermique nécessite d’enterrer dans le sol un réseau de captage.

    À ce jour, 3 types existent :

    • Captage horizontal au sol : cette technique  consiste à enterrer dans votre jardin (ce qui suppose d’en avoir un, donc) des capteurs à une profondeur de 0,6 à 1m20 et à 2 m de tout arbre ou fosse septique. La surface du terrain doit être peu pentue et au moins égale à 1,5 fois la surface à chauffer.
    • Captage vertical au sol : cette technique est recommandée pour les terrains déjà construits avec un jardin facilement accessible. Enfouis à une profondeur allant jusqu’à 100m, les capteurs sont constitués de 4 tubes PEHD (le diminutif de polyéthylène haute densité). Ils forment un double U dans lequel – attention, ça se corse – circule l’eau glycolée (eau de réseau qui ne peut pas geler) en circuit fermé. Gros avantage ici : du fait de leur profondeur, les sondes sont moins sensibles aux changements de température.
    • Captage vertical sur nappe phréatique : cette technique  consiste à récupérer l’énergie contenue dans une nappe phréatique (qui a l’avantage, au passage, d’être toujours comprise entre 8 et 12°C) via des trous d’une profondeur de 8 à 50 m. Avec un COP de 5 (énorme), c’est là le système de forage le plus écolo.

    Dans tous les cas, la nature de votre sol est déterminante pour le fonctionnement optimal de la PAC Géothermique. Évitez donc de le faire sur de la roche ou un sol sableux.

    Quant à l’entretien, c’est la même histoire que pour la PAC Air-Air et la PAC Air-Eau : obligatoire tous les ans avec un professionnel RGE qui vient effectuer plusieurs contrôles (pression de l’appareil, niveau d’eau…).

    De votre côté, n’oubliez pas de remplacer le fluide circulant dans vos émetteurs (radiateur, plancher chauffant) tous les 5 ans.

    Comment bien choisir ?

    Vérifiez bien que votre PAC est certifiée NFPac ou Eurovent et choisissez le compresseur avec soin : scroll (spirale soudée à un disque fixe et qui tourne à l’intérieur du cylindre), rotatif (disque excentrique qui tourne à l’intérieur du cylindre) ou inverter (fonctionnement bas régime pour maintenir une température constante dans votre habitat).

    Quant aux capteurs horizontaux ou verticaux, sachez que les premiers nécessitent une grande surface de terrain et sont déconseillés dans les régions froides ; et les seconds peuvent être enterrés à plus de 80 mètres.

    Quelles économies ?

    Grâce à sa faible consommation d’électricité et à sa puissance calorifique (capacité de production de chaleur), la PAC Géothermique réduit par 4 vos factures de chauffage ! En matière de chauffage, c’est un must-have.

    Combien ça coûte ?

    Une PAC sur capteurs horizontaux coûte environ 100 € par m2 chauffé ; une PAC à capteurs verticaux, environ 167 €.

    Au total, comptez entre 20 000 à 40 000 €. Oui, ce n’est pas donné. Mais les économies d’énergie et les aides sont là pour vous aider à amortir le coût.

    *la fourchette de prix mentionnée est indicative car le prix dépend de la marque ainsi que des coûts liés à l’installation.

    Quelles aides ?

    Soyez rassurés : avec les aides disponibles sur le marché, la PAC Géothermique reste accessible.

    Crédit d’impôt 2020
    Valable jusqu’à la fin 2020, le CITE vous fait bénéficier dun avantage fiscal de 30% sur le prix du matériel et de la pose, sans conditions de ressources ou de travaux cumulatifs.

    Ce coût peut baisser encore davantage en profitant de lEco-PTZ (prêt à taux zéro) et de la TVA à 5,5% (applicable sur tout le matériel et l’installation).

    Quel impact sur la planète ?

    Le système à géothermie de cette PAC réduit les dépenses d’énergies fossiles mais aussi votre empreinte carbone.
    Un double effet pour préserver ainsi durablement les ressources de la planète.

    Continuer à faire des économies d’énergie

    Beaucoup d’autres solutions sont envisageables pour améliorer votre confort et alléger vos factures d’énergie.
    MeilleurHabitat.com vous conseille, vous oriente et vous accompagne dans tous vos projets de rénovation énergétique.

     Le Chauffe eau thermodynamique

    Le Chauffe eau thermodynamique

    C’est un système de production d’eau chaude performant, économique et rapidement rentable.

    En savoir plus
    Isolation des sols

    Isolation des sols

    Le sol représente 10% de pertes énergétiques. L’isoler permet de retenir efficacement la chaleur à l’intérieur de votre habitat, tout en diminuant vos factures de chauffage

    En savoir plus
    Les Vitrages

    Les Vitrages

    C’est LA solution pour réduire les déperditions de chaleur et vous protéger du bruit extérieur.

    En savoir plus

    Réduisez au maximum le coût de vos rénovations

    Meilleurhabitat.com vous permet d’obtenir toutes les aides auxquelles vous avez droit.

    Rassurez-vous, il y en a pour tout le monde !