L’éco-prêt à 0%

Éco-prêt à taux 0%

Mon projet de rénovation
concerne
type de logement
  • Une maison
  • Un appartement

Devenez incollable sur Le Prêt à taux 0%

    Qu’est-ce que c’est ?

    Diminutif : l’Éco-PTZ. Voilà le nom choisi pour désigner un prêt à taux zéro destiné à financer vos travaux de rénovation énergétique. Tous les propriétaires, occupants ou bailleurs d’un habitat utilisé comme leur résidence principale et achevée depuis plus de 2 ans peuvent en profiter.

    Mais alors, d’où vient cette idée ? D’une décision adoptée au Grenelle de l’environnement en 2007 pour rendre nos habitats plus éco-responsables, notamment au niveau de l’isolation thermique.

     

    En 2019, l’article 184 de la loi de finance pour 2019 a même renforcé les avantages de cette aide :

    • Suppression de la condition de bouquet de travaux (en gros, pas besoin d’engager plusieurs
      travaux de rénovation énergétique à la fois pour en bénéficier).
    • Ouverture du prêt aux copropriétés.
    • Extension aux travaux d’isolation des planchers bas.
    • Uniformisation de la durée d’emprunt à quinze ans pour tous les éco-prêts.
    • Cumul entre un premier Éco-PTZ et un Éco-prêt complémentaire dans un délai porté à 5 ans.

    Moins bonne nouvelle : l’Éco-PTZ sera supprimé en 2021.

    Quels sont les travaux éligibles ?

    L’Éco-PTZ vous permet de financer les travaux suivants :

    • Isolation performante de la toiture.
    • Isolation performante des murs donnant vers l’extérieur.
    • Remplacement des fenêtres et des portes fenêtres en simple vitrage donnant sur l’extérieur.
    • Isolation des planchers bas sur sous-sol, vide sanitaire ou passage ouvert.
    • Installation ou remplacement du système de chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire.
    • Installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable.
    • Installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

    Bref, vous avez le choix.

    Quels sont les montants remboursés ?

    Le prêt varie en fonction des travaux que vous engagez :

    • Jusqu’à 15 000 € pour la réalisation d’une seule action parmi la liste des travaux ci-dessus (sauf pour le remplacement des fenêtres où le plafond est de 7 000 €.)
    • Jusqu’à 25 000 € pour la réalisation de 2 des 7 travaux éligibles.
    • Jusqu’à 30 000 € pour la réalisation de 3 travaux ou plus qui permettent d’atteindre une performance énergétique globale minimale.
    • Jusqu’à 10 000 € pour la réhabilitation du système d’assainissement non collectif.

    Comment l’obtenir ?

    L’obtention de ce prêt se fait en plusieurs étapes :

    • Évaluez les travaux de rénovation énergétique à réaliser chez vous, devis de professionnels à l’appui.
    • Remplissez le formulaire « Emprunteur » disponible sur le site du Service Public et l’accompagner de (nombreux) justificatifs : attestation RGE de l’entreprise effectuant vos travaux de performance énergétique, justificatif de l’utilisation de votre logement en tant que résidence principale, date de construction du logement, dernier avis d’imposition, etc.
    • Démarchez une banque signataire d’une convention avec l’État qui fait partie des établissements de crédits distributeurs de l’éco-PTZ.
    • Une fois l’offre de prêt accordée, vous disposez de 3 ans pour effectuer vos travaux : de quoi vous laissez le temps de bien vous préparer.
    • À la fin des chantiers, vous transmettez à votre banque toutes les factures justifiant de la bonne réalisation de vos travaux.

    Et si jamais, l’identité de l’entreprise ou la nature des travaux ont changé depuis l’octroi de votre éco-PTZ, vous devez remplir et transmettre le formulaire « Entreprises ».

    Très bon à savoir

    Les bénéficiaires d’un Éco-PTZ peuvent, dans un délai de 5 ans, demander un complément de 10 000 €, dans la limite de 30 000 € par logement. Pas négligeable.

    Autre élément important : l’Éco-PTZ est cumulable avec le CITE pour les mêmes travaux, ainsi que les autres aides de l’Anah, des collectivités territoriales et des fournisseurs d’énergie.

    Découvrez les autres aides
    et subventions

    Pour réduire au maximum le coût de vos travaux de rénovation.

    Meilleurhabitat.com vous permet d’obtenir toutes les aides auxquelles vous avez droit.

    Et en plus, Il y en a pour tout le monde !

    Aides d’Action Logement

    Acteur majeur du logement social en France depuis plus de 65 ans qui agit en faveur de la construction de logements et du développement durable.

    La TVA à taux réduit 5,5%

    pour tous vos travaux énergétiques, bénéficiez d’une TVA à 5,5% sur le matériel et l’installation.

    La Prime CEE

    La prime CEE, ou prime Énergie: elle peut couvrir jusqu’à 20% du coût de vos travaux énergétiques.

    Chèque Énergie

    Soutien financier aux ménages modestes pour les aider à payer leurs factures d’énergie et/ou à financer leurs travaux de rénovation énergétique.

    Prime Coup de pouce

    Un dispositif de l’État qui vise à encourager tous les ménages à sortir des énergies fossiles, isoler leur logement et diminuer leurs factures de chauffage.

    Les aides de l’Anah

    en fonction de vos revenus, l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat peut vous accorder une aide complémentaire

    MaPrimeRénov’

    spécialement créée pour les foyers aux revenus modestes, MaPrimeRénov’ attirée des aides forfaits supplémentaires

     Le CITE

    le Crédit d’Impôt pour les Transition Énergétique entraine une réduction d’impôts forfaitaire pour la réalisation de certains travaux

    L’Isolation à 1 €

    Finance vos travaux d’isolation des combles, des caves, des sous-sols et des vides sanitaires pour 1€. Pour une surface illimitée !

    Prêt de la CAF
    (Caisse d’Allocations Familiales)

    Une aide mis en place pour les bénéficiaires de prestation familiale résident en France.

    Prime Conversion Chaudière

    Créée pour favoriser les économies d’énergie.

    Objectif zéro chaudières à fioul d’ici à 10 ans.

    Aides de la Caisse de Retraite

    La caisse de retraite vous aide à réaliser des travaux d’amélioration ou d’adaptation dans votre résidence principale si vous êtes retraités.

    Aides Locales

    Les collectivités s’engagent à apporter leur soutien financier à toutes celles et ceux qui souhaitent rénover leur habitation.