Chaudière gaz basse température

 

Grâce à son faible coût d’installation et à l’utilisation d’une énergie renouvelable, la Chaudière Gaz Basse Température reste l’un des systèmes de chauffage les plus performants.

  • Amélioration de 15% de la performance énergétique
  • Rendement de combustion à 91%
  • Diminution des rejets de gaz à effet de serre

Devenez incollable sur la Chaudière gaz basse température

    Chaudière basse température : guide et conseils

    La première question qu’on a envie de poser, c’est pourquoi « basse température » ? La réponse est assez simple.
    Contrairement aux chaudières qui fonctionnent à haute température (plus de 300°C), la chaudière gaz basse température, elle, réduit la température des fumées à 120°C, soit quasiment 3 fois moins (quand même).
    Autrement dit : à puissance équivalente, votre habitat est chauffé avec une faible consommation de combustible et peu d’émissions de CO2.

    La Chaudière Gaz Basse Température propose aussi des modèles qui produisent de l’eau chaude sanitaire : les fameuses chaudières mixtes. La mixte instantanée, la mixte micro-accumulation, la mixte accumulation…

    Comment ça marche ?

    La Chaudière Gaz Basse Température brûle du gaz pour en dégager de l’énergie et chauffer votre système de chauffage et/ou d’eau chaude sanitaire.

    Elle est souvent associée à des radiateurs basse température ou à un plancher chauffant.

    Dernier point qui coule de source : cette chaudière est alimentée par du gaz naturel (gaz de ville) mais elle peut aussi l’être avec une citerne de propane individuelle.

    Pratique si vous avez un réseau de gaz naturel à proximité de chez vous.

    Comment ça s’installe ?

    L’installation d’une Chaudière Gaz Basse Température nécessite les équipements suivants :

    • Circuit de chauffage central, radiateurs ou plancher chauffant.
    • Système de ventouse pour rejeter à l’extérieur les fumées de combustion et amener de l’air neuf.

    Gros avantage : sa taille. Les derniers modèles en date présentent des dimensions réduites pour une installation encore plus pratique.

    Si vous voulez réduire davantage vos dépenses énergétiques, il existe des astuces que seule une entreprise RGE à qui vous confier les travaux peut vous donner.

    En voici déjà deux :

    • Ajouter un thermostat d’ambiance pour moduler la température ambiante comme bon vous semble.
    • Ajouter des robinets thermostatiques pour réguler la température de chacune de vos pièces.

    Quid de l’entretien ? Annuel et obligatoire ! Pour un coût de 80 € à 150 €, un professionnel RGE vient vérifier le bon fonctionnement du matériel, la combustion et les consignes de sécurité pour vous protéger d’éventuels dangers (asphyxie, explosion, incendie). La loi impose également un ramonage du conduit de fumées.

    Combien ça coûte ?

    La Chaudière Gaz Basse Température est plus accessible à l’achat que sa cousine à condensation. En moyenne : 1 000€ moins cher.

    Pourquoi ? Pour la plus grande simplicité de son système.

    Au total, comptez entre 2 000€ et 5 000€ pour vous en procurer une.

     

    *la fourchette de prix mentionnée est indicative car le prix dépend de la marque ainsi que des coûts liés à l’installation.

    Comment bien choisir ?

    Première question à vous poser : chaudière simple ou mixte ? Pour y répondre, évaluez vos besoins quotidiens en énergie en fonction de la configuration et de la surface de votre habitat.

    Si vous disposez d’une maison individuelle avec garage, buanderie ou sous-sol, optez pour une Chaudière Gaz Basse Température d’une puissance supérieure à 20 kW.

    Si vous vivez en appartement, prenez une chaudière murale entre 12 et 20 kW (18 à 25 kW si vous avez la chance d’avoir une surface de plus de 100 m2).

     

     

    Quelles économies ?

    D’un, la chaudière gaz basse température améliore la performance énergétique de 15% par rapport à une chaudière gaz classique.

    De deux, elle enregistre un rendement de combustion à 91%.

    Et de trois : sa durée de vie est estimée à 20 ans !

    Quelles aides ?

    Voici les primes auxquelles vous aurez droit en vous équipant d’une chaudière à basse température :

    L’Éco-PTZ
    Plafonné à 30 000 € et remboursable sur une période de 10 ans maxi

    TVA 5,5%
    Diminue le coût d’achat et de pose (par une entreprise RGE) de votre équipement.

    Les aides Anah
    Grâce à son programme Habiter Mieux, vous pouvez espérer une prise en charge de 35% à 50% du montant de vos travaux.

     

     

    Quel impact sur la planète  ?

    La Chaudière Gaz Basse Température diminue vos rejets de gaz à effet de serre comme jamais un modèle classique ne sera capable de le faire.
    Ce n’est pas pour rien qu’elle est dite à énergie renouvelable.

    Continuer à faire des économies d’énergie

    Beaucoup d’autres solutions sont envisageables pour améliorer votre confort et alléger vos factures d’énergie.
    MeilleurHabitat.com vous conseille, vous oriente et vous accompagne dans tous vos projets de rénovation énergétique.

    Le Chauffe eau thermodynamique

    Le Chauffe eau thermodynamique

    C’est un système de production d’eau chaude performant, économique et rapidement rentable

    En savoir plus
    Isolation des murs

    Isolation des murs

    Les murs sont de véritables passoires ! Avec 16% de déperdition énergétique, l’isolation de vos murs s’impose comme la priorité numéro 2 en matière de rénovation

    En savoir plus
    La Domotique

    La Domotique

    La Domotique désigne un ensemble de solutions associant l’informatique aux télécommunications. Cette technologie permet de connecter tous les appareils de votre maison.

    En savoir plus

    Découvrez les aides et subventions en place pour vos travaux
    de rénovation énergétique 

    Réduisez au maximum le coût de vos rénovations, MeilleurHabitat.com vous permet d’obtenir toutes les aides auxquelles vous avez droit.
    Pour vos travaux de rénovation énergétique, vous pouvez bénéficier des aides et subventions suivantes :